L’utilisation du sécurimètre

Par | Mar 14, 2019 | Sécurité machine

Initialement, l’accès à tout phénomène dangereux d’une machine doit être éliminé ou limité. Le choix du niveau de limitation et les moyens à mettre en place pour le faire dépendent de la nature et le besoin d’accès ou de la proximité de la zone dangereuse.

Dans la situation où aucun besoin d’accès fréquent ou un accès imposé par des contraintes opérationnelles n’est nécessaire, la première solution envisageable est l’élimination d’accès avec protecteurs fixes.

Dépendamment de la nature de la zone dangereuse, trois possibilités d’atteinte sont visées par les normes : l’atteinte par-dessus, l’atteinte par en dessous et l’atteinte à travers le protecteur fixe. Pour ce blogue nous allons-nous intéressé à l’atteinte de la zone dangereuse à travers le protecteur fixe.

Pour plusieurs raisons (facilité de fabrication, coûts, poids, besoin de visibilité), les protecteurs fixes comportent généralement des ouvertures qui sont considérées, théoriquement, comme étant des accès à la zone dangereuse. Pour cette raison, la conception des protecteurs fixes conforme repose sur trois paramètres, soient :

1- Le type des ouvertures que comporte les protecteurs fixes.

2- Les dimensions des ouvertures.

3- La distance jusqu’à la zone dangereuse.

La combinaison des trois paramètres pour concevoir une protectrice fixe conformes est décrite dans la zone CSA Z432 pour la protection des machines basée sur la norme internationale ISO13857 2008 (adoptée dans modification en 2015 par CSA).

Lorsqu’il s’agit de protecteurs fixes déjà installés, il est généralement nécessaire qu’une vérification de sa conformité soit faite. En raison des paramètres qu’il faut prendre en considération, ainsi que la non-fiabilité de l’œil humain pour déterminer les distances avec précision et, parfois, le nombre élevé de points à vérifier, l’utilisation de certains outils devient pratique, aussi bien en termes de précision et d’évitement d’erreur qu’au niveau de rapidité. Parmi ces outils, on cite les sécurimètre.

Le sécurimètre est un outil qui simule l’organe, afin de vous empêcher qu’il atteigne la zone dangereuse (doigts, main, bras). La vérification de la conformité du protecteur fixe se fait simplement sur un seul critère : l’atteinte de la zone dangereuse avec le sécurimètre en l’insérant à travers une des ouvertures du protecteur fixe selon la plus petite dimension.

L’image illustrée ci-dessous représente le sécurimètre conçu et fabriqué par Intervention prévention et basé sur la norme ISO/CSA 13857-2015.

Le sécurimètre d’Intervention Prévention est composé de deux parties, selon deux types d’ouvertures, fente et carré (pour évaluer les protecteurs avec ouvertures circulaires, il faut appliquer le côté de l’ouverture carré).

Il faut commencer par identifier le type d’ouverture de la plus petite dimension. Par la suite, il faut l’insérer selon la plus petite dimension en face de la zone dangereuse. Si la zone dangereuse est touchée, cela veut dire qu’il faut apporter des corrections au niveau de protecteurs fixes ou sur la distance de l’installation du protecteur fixe par rapport à la zone dangereuse.

Si le protecteur fixe comporte plusieurs types d’ouverture avec plusieurs dimensions, il faut refaire la même opération selon les mêmes étapes.

Dans le cas où la forme de l’ouverture est irrégulière, il faut vérifier si elle est comparable à une fente (c.-à-d. de longueur très supérieure à la largeur) ou plutôt à une forme carrée (largeur est longueur de même ordre de grandeur) pour décider du côté qu’il faut utiliser le sécurimètre

Pour se procurer un exemplaire, veuillez cliquez sur le lien suivant

Abonnez-vous à notre infolettre

Veuillez vous inscrire pour recevoir les nouveautés, les mises à jour et nos formations disponibles.

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Questions ou commentaires?

Intervention Prévention Inc.

Intervention Prévention œuvre dans le domaine de la sécurité au travail en offrant des services spécialisés répondant aux normes CSA Z462 – Sécurité électrique en milieu de travail, CSA Z460 – Maîtrise des énergies dangereuses : Cadenassage et autres méthodes, et CSA Z432 – Protection des machines. Nos domaines d’expertise sont donc reliés au cadenassage, à la sécurité électrique et à la sécurité machine. La satisfaction de nos clients est le gage de notre compétence

COORDONNÉES

226-3275 rue de l’Industrie
Saint-Mathieu-de-Beloeil (Québec)
J3G 0M8