Sécurité lors de l’utilisation des escabeaux et des échelles

Par | Mai 15, 2019 | Travail en hauteur

Connaissez-vous les risques de travailler avec une échelle ou un escabeau?

Nous pensons bien sûr aux chutes et aux blessures qui en résultent, mais saviez-vous que l’électrisation et l’électrocution sont fréquemment associés à l’utilisation de ces outils ?

Voici comment réduire ses risques d’accidents de toutes sortes en 5 étapes :

1. Choisir l’équipement approprié à la tâche

Il y a des bonnes chances qu’il existe une meilleure alternative à l’utilisation d’un échelle ou d’un escabeau. Les nacelles, les nacelles articulées, les plateformes élévatrices sont toutes des solutions à privilégier.

  • Selon le Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC) et le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST), les échelles et les escabeaux doivent être utilisés lorsque les travaux à effectuer sont de courte durée (moins d’une heure) et qu’ils ne présentent pas un caractère répétitif.
  • Si vous devez absolument utiliser un escabeau ou une échelle :
    • Est-ce que vous devriez avoir une échelle ou un escabeau non-conducteur? La fibre de verre est une excellente option dans ce cas.
    • Est-ce que l’escabeau ou l’échelle est d’une longueur suffisante pour y travailler sans avoir à monter sur les deux derniers barreaux ou la tablette à seau?
    • Lorsqu’on travaille à plus de 3 mètres (10 pieds) du sol, même sur une échelle ou un escabeau, c’est du travail en hauteur. Il faut suivre tous les règles du RSST ou du CSTC, et avoir la formation nécessaire!
    • Si vous devez construire un échelle sur place, assurer vous de respecter l’article 3.5.4 du CSTC

2. Inspecter l’échelle ou l’escabeau

Les échelles et les escabeaux qui se brisent ou s’affaissent durant l’exécution d’une tâche sont une cause fréquente d’accidents, même chez des gens qui ont bien suivi toutes les bonnes pratiques de travail. Pour cette raison, on inspecte minimalement les points suivants avant d’utiliser une échelle :

  • Les étiquettes d’identification sont présentes et bien lisibles. Ces étiquettes identifient entre autres le poids maximal à respecter.
    • Pour bien respecter la charge maximale; n’oubliez pas d’inclure le poids de vos outils.
  • L’échelle ou l’escabeau est propre et n’est pas glissante. Elle n’a donc pas de boue, d’huile, de graisse, etc.
  • Les pieds de l’échelle ou de l’escabeau sont munis de patins antidérapants en bon état.
  • Les barreaux sont tous présents et ils sont solides (ne tournent pas) et sont exempts de craques et de bosses.
  • Les éléments de fixation et les supports sont en bon état (non corrodés, fissurés, tordus, lousses, bosselés), les entretoise se bloquent en place facilement et correctement.
  • Pour une échelle coulissante : les poulies, les barrures et la corde sont tous présentes et sont en bon état.

3. Prendre le temps de bien s’installer et transporter ses outils

Les échelles et les escabeaux peuvent entrer en contact avec des lignes électriques sous tension causant trop souvent des décès. Prenez garde aux obstacles lorsque vous transportez une échelle ou un escabeau, regardez toujours autour de vous.

Les travailleurs chutent souvent des échelles lorsqu’elles glissent vers l’avant ou l’arrière, ou basculent sur le côté. Prenez le temps d’installer l’échelle avant d’y monter.

  • Assurez-vous que l’échelle ou l’escabeau n’est pas posée devant une porte, près d’une route de chariot élévateur, etc.
  • Installer l’échelle ou l’escabeau sur une surface solide, pas de sol mou ou croche.
  • Accotez l’échelle sur une surface plane solide. Pas de fenêtres, de gouttières ou de tuyaux qui se balancent.
    • Assurez-vous de bien forcez en installant l’échelle : elles sont parfois très lourdes et doivent être soulevées correctement, n’essayez pas de la faire pivoter en place.
  • Pour un escabeau, écartez complètement les montants et verrouillez les entretoises
  • Lorsque vous installerez l’échelle prenez garde à l’inclinaison :
    • Trop horizontale, elle pourrait tomber vers le sol.
    • Trop verticale, elle pourrait tomber vers l’arrière.
    • Les pieds de l’échelle doivent être espacés du plan d’appui (ex. le mur) d’une distance représentant 1/3 à 1/4 de la longueur de l’échelle et il doit y avoir un espace libre d’au moins 15 cm (1/2 pied) à l’arrière des barreaux.
    • Assurez-vous que l’échelle dépasse la section à atteindre d’au moins 900 mm (3 pieds) et attachez le haut de l’échelle.
    • Attachez le bas de l’échelle ou si ce n’est pas possible, utiliser un piquet enfoncé dans le sol.
    • Avoir quelqu’un qui tient l’échelle en place le temps que vous attachiez ou détachiez votre échelle
    • Les échelles de 9 m (30 pi) et plus doivent être maintenues fermement en position par une ou plusieurs personnes si elles ne sont pas fixées de façon permanente (CSTC, art. 3.5.6. b).

Certaines utilisations des échelles et des escabeaux sont prohibées puisqu’elles contreviennent aux directives d’utilisation du manufacturier :

  • Ne jamais utiliser un échelle à l’horizontale pour remplacer un moyen d’accès
  • Ne pas utiliser l’escabeau replié pour remplacer une échelle;

Finalement, les outils qui chutent de hauteur blessent fréquemment des travailleurs :

  • Si vous avez à transporter des outils, prévoyez un moyen de les monter en haut de l’échelle (ex. seau)
  • Sinon, attachez vos outils après votre personne si ça ne créer pas de risques supplémentaires
  • Créer un large périmètre autour de votre échelle et ne pas laisser personne travailler sous votre échelle

4. Travailler de façon sécuritaire

Le facteur humain est la cause principale des accidents impliquant des échelles et des escabeaux. Ayez toujours en tête les règles de base suivantes pour éviter des chuter en bas de l’échelle ou de chuter avec l’échelle:

  • Une seule personne à la fois sur l’échelle
  • Est-ce que vos souliers sont appropriés ? Des souliers fermés et bien lacés seront bien meilleurs que des sandales pour ne pas faire de chute!
  • Toujours faire face à l’échelle ou l’escabeau en montant et en descendant l’échelle.
  • Toujours avoir 3 points d’appuis! 2 pied une main, 1 pied deux mains, c’est votre choix!
  • Portez un attention particulière à vos pieds et vos mains près du mécanisme de barrure sur une échelle extensible.
  • Ne pas monter trop haut sur l’échelle. Si vous ne pouvez pas tenir l’échelle avec les mains sans vous recroqueviller, vous êtes montez trop haut! On ne grimpe pas et on ne s’assoie pas sur la tablette et on ne se tient pas sur les deux derniers barreaux.
  • Une fois en haut, ne pas utiliser des outils qui demandent beaucoup de force en levier car ceux-ci peuvent facilement vous débalancer.
  • Garder le corps entre les montants; votre centre de gravité doit toujours se retrouver entre les montants. N’étirer pas vos bras trop loin, déplacez plutôt l’échelle ou l’escabeau et n’essayer pas de les déplacer quand vous êtes dessus.
  • En descendant de l’échelle ou de l’escabeau jamais assumer que vous êtes rendus à la dernière marche. Manquer la dernière marche est une cause fréquente d’accidents et c’est bien dommage quand on s’est rendus si loin sans problème!

5. Parfois, il vaut mieux s’abstenir…

Il arrive que travailler sur une échelle ou un escabeau est une bien mauvaise idée :

  • Si vous êtes fatigués, distraits, si vous avez très chaud…
  • Si vous avez pris des médicaments ou des substances qui peuvent altérer votre éveil, votre coordination ou votre équilibre…
  • Si les hauteurs provoquent chez vous un vertige (le vertige est une condition médicale!) …

… Restez bien au sol et ne vous mettez pas à risque en travaillant avec un escabeau ou une échelle!

Si vous avez besoin de notre expertise en matière de travail en hauteur, communiquez avec nous !

Abonnez-vous à notre infolettre

Veuillez vous inscrire pour recevoir les nouveautés, les mises à jour et nos formations disponibles.

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Vous avez besoin de notre expertise pour un projet SST ?

Commençons ensemble en évaluant votre projet avec une consultation téléphonique
gratuite de 30 minutes.

Intervention Prévention Inc.

Intervention Prévention œuvre dans le domaine de la sécurité au travail en offrant des services spécialisés répondant aux normes CSA Z462 – Sécurité électrique en milieu de travail, CSA Z460 – Maîtrise des énergies dangereuses : Cadenassage et autres méthodes, et CSA Z432 – Protection des machines. Nos domaines d’expertise sont donc reliés au cadenassage, à la sécurité électrique et à la sécurité machine. La satisfaction de nos clients est le gage de notre compétence

COORDONNÉES

226-3275 rue de l’Industrie
Saint-Mathieu-de-Beloeil (Québec)
J3G 0M8