Les sources du gaspillage : Le surtraitement

Par | Juin 9, 2020 | Amélioration continue

Le surtraitement est l’une des sept sources de gaspillage considérées dans le LEAN manufacturing (ou 7 mudas);

Un surtraitement pourrait être défini comme étant l’ajout de plus de valeur à un produit que ce que le client exige réellement (Ex : Embellir des zones qui ne seront jamais vues)

Le surtraitement, facilement définit comme étant un travail non nécessaire, engendrera inévitablement plusieurs couts directs et indirects, associés notamment, aux équipements et matériels utilisés, le temps payé des travailleurs sans parler de la valeur perdue puisqu’il ne sera pas payé par le client.

Le manque d’efficacité est un autre symptôme du surtraitement puisque les travailleurs peuvent passer ce temps à faire d’autres taches à valeur ajoutée vendable ou demandée par le client.

Le surtraitement survient généralement lorsque les méthodes de travail ne sont pas assez claires ou standardisées, donc lorsque les travailleurs sont de haute compétence, ils vont se trouver en train d’effectuer des tâches qui n’apportent pas de valeur ajoutée pour garder leur niveau d’efficacité élevée.

La non-standardisation des méthodes de travail qui pourrait mener à un surtraitement peut causer une grande variabilité quant à la qualité des produits puisque les méthodes de travail dépendent des personnes et peuvent changer d’un poste de travail à l’autre, chose qu’il faut généralement éviter en termes de maitrise statistique des procédés.

Les gaspillages causés par le surtraitement peuvent être efficacement éliminés ou limiter par la standardisation des méthodes de travail qui, avec une formation adéquate ainsi qu’une mise en place et éclaircissement des standards de la qualité peut avoir un impact sur d’autres types de gaspillage.

Finalement, les méthodes de travail standardisé ne doivent pas devenir « Cheval de Troie » pour instaurer le surtraitement, car, si ce dernier provient d’un problème de conception, le respect des standards ne permettra pas de traité ce surtraitement « caché », il est donc, nécessaire que la conception se limite aux attentes du client sans les dépassé (évaluer les conceptions pour s’assurer de la nécessité des tolérances trop serrée par exemple).

Votre produit et d’assurer la réduction du surtraitement. Ces SOP, combinées à des normes de qualité, peuvent également aider à clarifier les spécifications et les normes d’acceptation.

Examinez les conceptions avec des techniques telles que l’ingénierie de la valeur et l’analyse de la valeur pour identifier les opportunités de suppression des tolérances trop strictes.

Prochains évènements

  1. Formation | Cohabitation chariots et piétons | VIRTUEL

    septembre 29 @ 08:00 - 12:00
  2. Formation | DANGER : Travail sous tension | VIRTUEL

    octobre 8 @ 08:00 - 16:00
  3. Formation | Cadenassage | VIRTUEL

    octobre 15 @ 08:00 - 12:00
  4. Formation | SIMDUT 2015 | VIRTUEL

    octobre 16 @ 08:00 - 12:00
  5. Formation | Travail à chaud | VIRTUEL

    octobre 19 @ 08:00 - 12:00

Abonnez-vous à notre infolettre

Veuillez vous inscrire pour recevoir les nouveautés, les mises à jour et nos formations disponibles.

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Vous avez besoin de notre expertise pour un projet SST ?

Commençons ensemble en évaluant votre projet avec une consultation téléphonique gratuite de 30 minutes.

Intervention Prévention Inc.

Intervention Prévention œuvre dans le domaine de la sécurité au travail en offrant des services spécialisés répondant aux normes CSA Z462 – Sécurité électrique en milieu de travail, CSA Z460 – Maîtrise des énergies dangereuses : Cadenassage et autres méthodes, et CSA Z432 – Protection des machines. Nos domaines d’expertise sont donc reliés au cadenassage, à la sécurité électrique et à la sécurité machine. La satisfaction de nos clients est le gage de notre compétence

COORDONNÉES

226-3275 rue de l’Industrie
Saint-Mathieu-de-Beloeil (Québec)
J3G 0M8