Le sauvetage en espaces clos

Par Jan 4, 2024Espaces clos

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un espace clos

Le 26 juillet 2023 entraient en vigueur une série de changements au niveau du RSST, dont la nouvelle définition d’un espace clos. (Référence gazette officielle du Québec du 11 janvier 2023, décret 43-2023)

La nouvelle définition va comme suit :

Espace clos : Il s’agit de tout espace qui est totalement ou partiellement fermé, tel un réservoir, un silo, une cuve, une trémie, une chambre, une voûte, une fosse, y compris une fosse et une préfosse à lisier, un égout, un tuyau, une cheminée, un puits d’accès, une citerne de wagon ou de camion, une pale d’éolienne, et qui présente un ou plusieurs risques suivants en raison du confinement:

  • Un risque d’asphyxie, d’intoxication, de perte de conscience ou de jugement, d’incendie ou d’explosion associé à l’atmosphère ou à la température interne;
  • Un risque d’ensevelissement;
  • Un risque de noyade ou d’entrainement en raison du niveau ou du débit d’un liquide;

Un travail en espace clos à effectuer? Des précautions s’imposent!

Tout travail effectué dans un espace clos présente un risque bien différent que s’il était effectué à l’extérieur de ce dernier, principalement dû au confinement, à la difficulté d’accès et à la ventilation limité ou absente.

Pourquoi c’est dangereux?

Les espaces clos sont dangereux parce l’atmosphère intérieur ne se renouvelle pas facilement. Toute activité effectuée pouvant générer des contaminants ou pouvant consommer de l’oxygène peuvent rapidement rendre l’atmosphère dangereuse.

Lors de travaux, comme de la soudure par exemple, la concentration des contaminants peut augmenter rapidement et le niveau d’oxygène, quant à lui, peut diminuer très rapidement. Tout incident en espace clos peut dégénérer rapidement en raison de la difficulté d’accès.

Même s’il n’y a aucun danger évident, n’oubliez pas qu’un travailleur peut toujours subir un malaise dû à une condition personnelle et qu’il faut être en mesure de lui porter secours!

Les accidents se produisant dans un espace clos entraînent souvent des conséquences graves.

Au Québec, il survient en moyenne 10 décès en espace clos chaque année. Les principales causes sont :

  • La déficience en oxygène
  • La présence de gaz toxiques ou inflammables
  • La méconnaissance des risques présents
  • L’absence de sauveteurs qualifiés

Être prêt à réagir en cas d’incident

Compte tenu du niveau de risque et des conséquences découlant d’un accident en espace clos, il faut être prêt à réagir rapidement afin de porter secours à la victime.

Pour y arriver, un plan de sauvetage spécifique à chaque type d’espace clos doit être mis en place. Ce plan doit permettre de porter secours à la victime en moins de trois minutes. (CSA Z1006-16)

Des procédures relatives à la planification des mesures et des interventions d’urgence doivent être mises en place, tel que prescrit par la norme CSA Z1006-16.

Ces procédures doivent comprendre :

  1. L’élaboration de plans permettant d’intervenir en cas d’urgence, et de prévenir ou d’atténuer toute maladie ou blessure;
  2. L’identification des ressources nécessaires à la mise en application efficace des plans;
  3. La mise à l’essai périodique des plans;
  4. La communication avec les parties intéressées et la formation de ces dernières à afin qu’elles s’acquittent de leurs tâches et de leurs responsabilités relatives aux plans et aux procédures;
  5. La communication avec les fournisseurs de service externe, les visiteurs, les services d’urgence, les autorités gouvernementales et la communauté locale, le cas échéant.

Avez-vous pensé au matériel requis?

Le plan de sauvetage doit inclure les équipements et les accessoires qui seront requis. Ces derniers doivent être :

  • Adaptés à l’utilisation prévue, aux conditions spéci­fiques des travaux et de l’espace clos;
  • Vérifiés et maintenus en bon état, inspectés et certifiés;
  • Présents et facilement accessibles à proximité de l’espace clos en vue d’une intervention rapide.

N’oubliez pas, chaque plan de sauvetage doit être mis à l’épreuve afin d’en démontrer son efficacité.

Comment assure-t-on le sauvetage?

Différentes solutions sont possibles pour le sauvetage, comme :

  • Utiliser le service d’incendie de la ville. A moins d’avoir une caserne près du lieu de travail et que le service soit disponible en tout temps lors d’une entrée en espace clos, cette solution n’est pas recommandée;
  • Les contracteurs externes assurent aux-même le sauvetage. L’entreprise qui choisit cette solution doit être prudente et doit valider les compétences des employés du contracteur externe qui assurerons le sauvetage en espace clos. Elle doit aussi s’assurer que les équipements sont disponibles et en bon état, ainsi que de valider le plan de sauvetage écrit;
  • Utiliser une firme externe spécialisée dans la surveillance et le sauvetage en espace clos;
  • Former une équipe de sauvetage à l’interne. Solution la plus pratique. Elle assure une grande disponibilité et les membres connaissent bien leur environnement de travail ainsi que les risques qui y sont associés.

Peu importe le choix de la solution, gardez en tête que les membres d’une équipe de sauvetage ont des responsabilités. Chaque membre de l’équipe de sauvetage doit :

  • Connaître les types d’espace clos et les plans d’intervention qui leur sont associés;
  • Respecter les protocoles de travail et les procédures d’intervention applicables au sauvetage en espace clos;
  • Utiliser de façon sécuritaire les équipements servant au sauvetage en espace clos;
  • Participer à aux pratiques et scénarios.

 

Comment déclencher les mesures d’urgence?

Pour toute entrée en espace clos, la présence d’un surveillant qualifié est obligatoire. Celui-ci doit demeurer à l’entrée et en contact permanent avec les entrants. Il ne peut effectuer aucune autre tâche lorsqu’il est en devoir. C’est aussi ce dernier qui déclenchera les mesures d’urgence dès que requis.

Bonnes pratiques en espaces clos

Éviter de concevoir et de construire des espaces clos où des gaz sont générés et où il n’y a pas beaucoup d’oxygène. Si la construction d’un tel espace ne peut être évitée, il faut faire en sorte que les opérations d’entretien ou de dépannage puissent se faire de l’extérieur.

Installer des garde-corps autour des accès aux espaces clos.

Porter un harnais de classe E et une ligne de vie avant de descendre dans un espace clos pouvant exposer à une chute de plus de 3 m.

Mesurer régulièrement la qualité de l’air et la concentration des gaz toxiques.

Ventiler les lieux en continu.

Autant que possible, placer l’équipement et la machinerie à l’extérieur de l’espace clos.

S’assurer que les exigences du Règlement sur la santé et la sécurité du travail ou du Code de sécurité pour les travaux de construction soient respectées en fonction des travaux exécutés.

En conclusion

Les accidents en espace clos font souvent plus qu’une victime, dû principalement :

  • A la méconnaissance des risques;
  • Le manque de préparation;
  • Le manque d’équipement;
  • Au fait que la situation devient rapidement émotive quand un collègue ou un ami se trouve en danger dans un espace clos.

Ayez un plan d’intervention sur place et éprouvé, des sauveteurs et surveillants qualifiés lors des entrées en espace clos.

N’oubliez pas, faites des pratiques régulières avec l’équipe de sauvetage. Les pratiques permettent :

  • D’améliorer l’efficacité des interventions;
  • A chaque membre de connaître son rôle;
  • De savoir utiliser les divers équipements correctement et efficacement;
  • De développer une routine d’intervention et des réflexes qui aideront à agir rapidement de la bonne manière.

‘’ La sécurité n’arrive pas par accident ’’

 

Abonnez-vous à notre infolettre

Veuillez vous inscrire pour recevoir les nouveautés, les mises à jour et nos formations disponibles.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Parlez-nous de vos besoins et un expert vous répondra!

Intervention Prévention Inc.

Intervention Prévention œuvre dans le domaine de la sécurité au travail en offrant des services spécialisés répondant aux normes CSA Z462 – Sécurité électrique en milieu de travail, CSA Z460 – Maîtrise des énergies dangereuses : Cadenassage et autres méthodes, et CSA Z432 – Protection des machines. Nos domaines d’expertise sont donc reliés au cadenassage, à la sécurité électrique et à la sécurité machine. La satisfaction de nos clients est le gage de notre compétence

COORDONNÉES

137-2020 rue André-Labadie, Beloeil (Québec) J3G 0W6