Réalité virtuelle, augmentée et mixte : au service de la SST

Par Jan 4, 2024Autres

Vous avez peut-être entendu parler de la réalité virtuelle, augmentée et mixte de plus en plus dans votre quotidien, mais comment cette nouvelle technologie s’intègre-t-elle dans la santé et la sécurité ?

Il se peut que les termes suivants puissent porter à confusion pour plusieurs. Tout d’abord, il y aura une clarification des technologies mentionnées précédemment et, ensuite, il y aura une élaboration pour expliquer comment ces innovations affectent le domaine de la santé et de la sécurité.

Réalité virtuelle

La réalité virtuelle est souvent celle qui est la plus connue. Elle permet d’immerger complètement la personne dans un monde virtuel, c’est-à-dire une autre réalité qui n’est aucunement l’environnement où vous vous trouvez. Il est possible de penser aux jeux vidéo, soit le domaine qui l’utilise le plus. Il vous plonge entièrement dans un univers en 3D sans prise de conscience sur la réalité et les objets qui vous entourent. Il est possible de penser à Meta ou Occulus.

Réalité augmentée

Quant à elle, la réalité augmentée superpose des informations supplémentaires à votre environnement pour vous aider dans votre quotidien. Ainsi, elle vous crée une expérience interactive avec votre milieu en temps réel. Par exemple, l’application Pokémon Go est un exemple de la réalité augmentée, car elle utilise le monde réel, mais elle ajoute des renseignements additionnels lorsque vous vous promenez dans la ville. La réalité augmentée est souvent utilisée sur les téléphones mobiles ou les tablettes.

Réalité mixte

La réalité mixte est la fusion entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Elle nécessite un casque ou une lunette qui vous permet de voir l’environnement virtuel et réel à la fois. Elle vous donne la possibilité, également, d’interagir avec les hologrammes du monde virtuel tout en considérant votre espace et les objets qui vous entourent. Par exemple, pour des étudiants en médecine, il pourrait voir un hologramme du corps humain devant eux et interagir avec celui-ci pour comprendre l’anatomie en 3D au lieu d’être seulement en 2D.Les appareils qui utilisent la réalité mixte sont Magic Leap et Hololens de Microsoft.

Maintenant que les différentes technologies ont été clarifiées, comment ces innovations peuvent-elles changer le domaine de la santé et de la sécurité dans les entreprises ?

Formation

Il arrive très souvent que les formateurs veuillent effectuer une démonstration ou entraîner le personnel, mais que la situation soit trop dangereuse pour le faire dans la réalité. Par exemple, il pourrait avoir des simulations d’un incendie, d’un accident ou d’une situation dangereuse qui mettrait le personnel à risque. Avec la réalité virtuelle, il est possible d’offrir des formations complètement immersives qui situent les travailleurs dans un environnement virtuel à risque, alors qu’ils n’ont aucun danger de se blesser. Ainsi, les opérateurs peuvent interagir dans des cas complexes et délicats tout en étant dans un endroit contrôlé, avant d’être mis à l’épreuve dans le monde réel.

Ergonomie

L’ergoconception est de considérer l’ergonomie du travailleur dès la conception d’un poste de travail ou d’une machine. Avec la réalité virtuelle, il est possible de simuler et de tester le poste de travail. Ainsi, il est envisageable d’identifier les problèmes ergonomiques qui pourraient nuire à l’opérateur et trouver des pistes de solution pour éviter des blessures éventuelles.

Assistance virtuelle

Il est possible d’offrir une assistance virtuelle à l’aide de la réalité augmentée ou même de la réalité mixte selon l’utilisation. Par exemple, il est faisable de fournir des informations, comme des instructions ou des directives en temps réel aux travailleurs directement dans leur environnement de travail ou sur leur équipement. De plus, des experts peuvent, par vidéoconférence, aider les techniciens en leur fournissant des solutions à distance, car ils sont en mesure de voir la réalité de l’employé. Ils peuvent également, selon l’appareil, écrire dans la lentille de l’utilisateur ou même lui envoyer des documents dans son casque. Ainsi, les chances d’erreur sont réduites et la sécurité est améliorée, car ils ont accès à des procédures de travail augmenté de même quand cas de doute, ils ont accès à quelqu’un qui peuvent les aider.

Building Information Modeling (BIM)

Le « Building Information Modeling » permet de gérer des projets de construction à l’aide de maquette 3D virtuelle. Il permet à tous les corps de métier qui se trouvent sur un chantier d’avoir les informations nécessaires reliées au bâtiment. Il aide à planifier, gérer et exécuter les projets plus efficacement et économiquement. Ainsi, avec la réalité virtuelle et le BIM, il est possible d’anticiper des erreurs ou des problèmes potentiels avant même que les travaux aient commencé à être construits. Par exemple, il est possible de détecter les risques de collisions entre l’individus et la machine, de même que de machine à machine ou même machine à obstacles. C’est ainsi que la sécurité peut être améliorée.

Pour conclure, la réalité virtuelle, augmentée et mixte offre plusieurs possibilités d’aider la santé et la sécurité dans les entreprises soit avec de la formation, de l’ergonomie, de l’assistance virtuelle ou du BIM. La sécurité et le bien-être des travailleurs sont deux aspects très importants à considérer. Avec l’aide des technologies qui sont continuellement en évolution, il est possible de prévenir des risques grâce à ces outils immersifs et interactifs.

Référence :

https://www.cvm.qc.ca/minisite/formation-continue/bim-definition/

Abonnez-vous à notre infolettre

Veuillez vous inscrire pour recevoir les nouveautés, les mises à jour et nos formations disponibles.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Parlez-nous de vos besoins et un expert vous répondra!

Intervention Prévention Inc.

Intervention Prévention œuvre dans le domaine de la sécurité au travail en offrant des services spécialisés répondant aux normes CSA Z462 – Sécurité électrique en milieu de travail, CSA Z460 – Maîtrise des énergies dangereuses : Cadenassage et autres méthodes, et CSA Z432 – Protection des machines. Nos domaines d’expertise sont donc reliés au cadenassage, à la sécurité électrique et à la sécurité machine. La satisfaction de nos clients est le gage de notre compétence

COORDONNÉES

137-2020 rue André-Labadie, Beloeil (Québec) J3G 0W6