Introduction à la sécurité laser

Par Avr 28, 2022Sécurité machine

Le terme « laser » provient de l’acronyme anglais « Ligth Amplification by Stimulated Emission of Radiation » qu’on peut traduire librement par Amplification de la Lumière par Émission Simulée de Rayonnement. Les technologies de source de rayon laser qu’on retrouve en industrie sont complexes, mais se résument simplement en une source de lumière dans un milieu réflectif qui concentre et oriente la lumière dans une seule direction. L’important à comprendre en sécurité machine, est que toute l’énergie rayonnante d’un laser se trouve concentrée en un point. L’énergie d’un rayon laser peut donc être élevée et dangereuse. 

Les principales applications industrielles du laser sont :  

  • La prise de mesure (thermomètre laser, règle laser, niveau laser, etc.) 
  • La soudure laser 
  • La découpe laser 
  • La gravure laser 

Figure 1 : Description d’une source de laser  
(source : https://www.autodesk.com/products/eagle/blog/how-lasers-work/) 

Identifier les classes de lasers et leurs dangers 

Depuis 2007, la classification des lasers se fait selon la norme IEC 60825-1. Il faut faire attention lorsqu’on regarde les classes de lasers, car la classe indiquée ne dépend pas de la source, mais bien de l’ensemble du produit. La classe indiquée comprend les protecteurs en place et le montage prévu. Si l’on change les protecteurs ou le montage de sorte que le travailleur est maintenant exposé à la source, la classe n’est peut-être plus valide. Ainsi, si vous installez une graveuse laser à 10 pieds dans les airs ou pointant vers le haut au lieu de vers le bas, le travailleur se trouve exposé à une énergie laser qui dépasse la classe indiquée par le fabricant de la graveuse.  

Voici un résumé des différentes classes de lasers :  

  • Classe 1 : Le laser est sans danger pendant l’utilisation. La vision directe et à travers un dispositif optique pendant une longue période est sans danger. *Comprend aussi un laser de forte puissance totalement fermé de sorte qu’aucun rayonnement potentiellement dangereux n’est accessible* 
  • Classe 1M : Le laser est sans danger pour une vision directe pendant une longue période. Des lésions oculaires peuvent apparaitre après une exposition à travers un dispositif optique. 
  • Classe 1C : Appareils laser destinés à une application sur les tissus humains (ex. : épilation laser, chirurgie laser, etc.). Ces appareils sont considérés comme sécuritaires s’ils sont utilisés selon les procédures établies, bien qu’ils puissent être de classe 3R, 3B ou 4. 
  • Classe 2 : Le laser est sans danger pour une exposition de courte durée (0,25 s), mais il peut être dangereux pour une vision délibérée dans le faisceau. Le rayonnement est visible. 
  • Classe 2M : Le laser est sans danger pour une exposition de courte durée uniquement. La vision à travers un dispositif optique est dangereuse. Le rayon laser est visible. 
  • Classe 3R: Laser qui émet un rayonnement qui dépasse l’EMP (Exposition maximale permise). Le risque de lésion augmente avec l’exposition. 
  • Classe 3B : Laser dangereux lorsqu’une exposition oculaire dans le faisceau ou une réflexion directe se produit. L’exposition de courte durée accidentelle est dangereuse. La vision de réflexions diffuses est normalement sans danger. 
  • Classe 4 : L’exposition au faisceau ou aux réflexions directes est dangereuse pour les yeux et les tissus. L’exposition aux réflexions diffuses peut être dangereuse.  

Figure 2 : Réflexion directe

Figure 3 : Réflexion diffuse

 

 

Les principales causes d’accident reliées aux lasers sont :

  • Exposition aux faisceaux pendant un alignement ou un montage
  • Protection oculaire déficiente ou non utilisée
  • Confinement inadéquat du faisceau
  • Mauvaise conception et mauvaise utilisation (ex. : exposition à une réflexion directe ou diffuse dangereuse)
  • L’éblouissement dû au laser engendre un accident

Il est important de vérifier la sécurité de ses installations en matière d’exposition au rayonnement laser et d’utiliser correctement les outils laser. Il ne faut pas seulement se fier à la classe du laser. Des lasers de classe 1 mal positionnés pourraient éblouir un opérateur de chariot élévateur ou un opérateur de machine et causer un accident. L’utilisation de lunette de sécurité laser pourrait être déficiente si le laser est dangereux pour la peau. L’utilisation d’une graveuse laser qui semble sans danger et dont l’installation respecte la classe prévue du fabricant peut s’avérer dangereuse lorsque le matériel est réfléchissant et envoie des rayons sur les travailleurs. Un protecteur n’ayant pas les bonnes propriétés pourrait laisser passer une partie du rayonnement. Il est donc conseillé de faire l’évaluation de la sécurité laser de ses installations.

Parlez-nous de vos besoins et un expert vous répondra!

Intervention Prévention Inc.

Intervention Prévention œuvre dans le domaine de la sécurité au travail en offrant des services spécialisés répondant aux normes CSA Z462 – Sécurité électrique en milieu de travail, CSA Z460 – Maîtrise des énergies dangereuses : Cadenassage et autres méthodes, et CSA Z432 – Protection des machines. Nos domaines d’expertise sont donc reliés au cadenassage, à la sécurité électrique et à la sécurité machine. La satisfaction de nos clients est le gage de notre compétence

COORDONNÉES

137-2020 rue André-Labadie, Beloeil (Québec) J3G 0W6