L’importance de l’étude arc flash et de la maintenir à jour

Par | Déc 11, 2018 | Sécurité électrique

L’importance de l’étude arc flash et de la maintenir à jour

 

Une étude de l’énergie incidente (arc flash) permet de mettre à jour le(s) plan(s) électrique(s) de l’usine, d’identifier clairement chacun des appareillages électriques, de cibler les équipements de protection susceptibles d’être défaillants lors d’un court-circuit et de permettre aux électriciens, mécaniciens, frigoristes et autres personnes qualifiées d’utiliser la bonne catégorie ou cote anti-arc des équipements de protection individuelle (ÉPI).

L’étude de l’énergie incidente permet de déterminer le niveau d’énergie incidente en simulant un courant de court-circuit pouvant être susceptible de passer dans toutes les dérivations électriques de l’usine. Les données obtenues permettent donc d’avoir une estimation précise du niveau d’énergie incidente possible. Ainsi, il est possible de produire des étiquettes d’avertissement de risque d’éclat d’arc électrique avec un niveau d’énergie réelle sans surdimensionner inutilement les ÉPI, mais qui permettent d’être bien protégé et d’éviter les brûlures sévères causées par un arc électrique lors de travaux sous tension.

De plus, ce type d’étude permet de vérifier si les équipements de protection, tels que les disjoncteurs ou les sectionneurs à fusibles, sont sécuritaires quant à leur temps de déclenchement et leur robustesse au niveau du courant de court-circuit disponible. En effectuant cette étude détaillée, il est également possible de reconnaître l’emplacement où le niveau d’énergie incidente de l’usine est élevé et de proposer des mesures correctives pour réduire ce niveau d’énergie. Par conséquent, en diminuant le niveau d’énergie de l’installation électrique, la catégorie d’ÉPI pourrait être également réduite. Par exemple, en passant d’une catégorie 2 à une catégorie 1, le passe-montagne n’est plus requis.

L’étude d’énergie incidente a aussi pour avantage de vérifier que la coordination des protections est adéquate. Un équipement de protection peut être un fusible ou un disjoncteur. Il doit toujours être le premier à ouvrir le circuit dès qu’il y a un court-circuit en aval de celui-ci et qu’il n’y ait aucun autre équipement de protection entre l’équipement de protection et le court-circuit. Dans le cas où il y a un court-circuit et que l’équipement de protection n’ouvre pas le circuit, c’est l’équipement de protection en amont de celui-ci qui devra ouvrir le circuit. Ce temps d’ouverture supplémentaire du circuit pourrait causer des dommages aux appareillages tels qu’aux moteurs, aux éléments chauffants, aux câblages, etc. Au niveau de la sécurité, ce temps d’ouverture supplémentaire pourrait augmenter le niveau d’énergie incidente et être à l’origine d’incendie. Cette étude permet donc de cibler les équipements de protection à risque et de les remplacer avant qu’il y ait un court-circuit.

Une étude de l’énergie incidente (arc flash) doit être faite tous les cinq ans. Cette mise à jour permet aussi de conserver un plan électrique de l’usine à jour. De plus, elle peut être rapidement mise à jour dès l’ajout ou la mise hors service d’un équipement. L’entreprise qui a fait faire une étude de l’énergie incidente peut également consulter la firme qui a fait l’étude et lui demander l’équipement de protection adéquat pour protéger un nouvel appareillage. La firme pourrait rapidement faire une simulation pour ce nouvel équipement et être en mesure de suggérer un équipement de protection suffisamment robuste en cas de court-circuit sans être trop surdimensionné.

À la suite d’une étude de l’énergie incidente, le personnel responsable de la sécurité sera en mesure de prioriser les équipements électriques de sécurité à remplacer, les endroits où il est strictement interdit de travailler sous tension et le choix de la bonne catégorie d’ÉPI à fournir aux personnes qualifiées pour qu’ils puissent effectuer leurs tâches sous tension sans trop les surdimensionner.

 

Pour plus de détails sur l’étude de l’énergie incidente, vous pouvez consulter le blogue suivant sur l’étude d’énergie incidente : https://www.interventionprevention.com/etude_energie_incidente/

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information !

Abonnez-vous à notre infolettre

Veuillez vous inscrire pour recevoir les nouveautés, les mises à jour et nos formations disponibles.

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Questions ou commentaires?

Intervention Prévention Inc.

Intervention Prévention œuvre dans le domaine de la sécurité au travail en offrant des services spécialisés répondant aux normes CSA Z462 – Sécurité électrique en milieu de travail, CSA Z460 – Maîtrise des énergies dangereuses : Cadenassage et autres méthodes, et CSA Z432 – Protection des machines. Nos domaines d’expertise sont donc reliés au cadenassage, à la sécurité électrique et à la sécurité machine. La satisfaction de nos clients est le gage de notre compétence

COORDONNÉES

226-3275 rue de l’Industrie
Saint-Mathieu-de-Beloeil (Québec)
J3G 0M8