Analyse d’une électrocution qui aurait pu être évitée

Par | Fév 26, 2020 | Sécurité électrique

Selon Tucker et Keefe (2019) de l’Université de Régina, le pourcentage annuel d’accidents non mortels au Québec entre 2010 et 2017 est resté relativement constant (légèrement inférieur à 2%). Quant au taux d’accident mortel, il a légèrement baissé durant la même période, passant de 2.6 à 1.6 (pour 100 000). À titre d’exemple, en ce qui concerne les accidents liés à l’électricité, en 2018 cela représentait 164 cas et 161 en 2017, soit un peu plus que 2 par jour en moyenne (CNESST, 2019).

Ci-dessous la description d’un accident électrique mortel qui s’est passé au cours de l’année dernière dans une construction d’habitation neuve. La victime devait nettoyer l’appartement pour la livraison et a été électrocutée en entrant en contact simultanément avec le lave-vaisselle et la cuisinière installés dans la cuisine.

Pour les besoins de l’enquête, un test de continuité électrique a prouvé qu’il y avait continuité de masses entre le châssis de la cuisinière et la tige de continuité de masses de la fiche. La continuité des masses de la cuisinière n’était pas défectueuse non plus.

Finalement, les spécialistes ont réalisé que le conducteur de la mise à la terre et le conducteur sous tension étaient inversés dans la prise murale. La différence de 120 V entre le châssis du lave-vaisselle et celui de la cuisinière a fait en sorte qu’un courant électrique de 100 mA traverse le corps du travailleur, provoquant son électrocution.

Divers facteurs influencent la gravité des blessures engendrées par une décharge électrique qui traverse le corps humain. Parmi ces facteurs, il y a le trajet emprunté par le courant dans le corps, la différence de potentielle, l’intensité du courant et la résistance du corps humain. Mais en moyenne, à partir de 25 mA le courant est assez élevé pour causer des blessures graves et à partir de 80 mA le risque de mort est très probable.

L’enquête a prouvé que la compagnie qui a fait les travaux électriques ne conserve aucune documentation des vérifications faite sur les branchements. Une simple vérification du fonctionnement de la prise murale aurait immédiatement permis de déceler l’erreur et corriger le problème. C’est d’ailleurs une exigence du Code canadien de l’électricité.

Pour minimiser la probabilité des accidents, il serait important de développer un programme de sécurité électrique au sein de toutes les compagnies et de savoir quoi faire en cas de choc électrique.

Pour en savoir plus sur le programme de sécurité électrique (PSE) vous pouvez lire notre blogue. Vous pouvez aussi consulter notre bogue sur la notion de compétence et électricité pour savoir quelles taches devront être exécutées un électricien formé.

Vous pouvez aussi suivre nos formations en ligne sur les EPI contre les arcs et les chocs électriques et les qualifications et la sécurité électrique.

Référence :

CNESST, (2019). Statistiques annuelles 2018. DC200-1016web. En ligne : https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Documents/DC200-1046web.pdf

Tucker, S., Keefe, A. (2019). 2019 Report on Work Fatality and Injury Rates in Canada. University of Regina.

CNESST, (2019). Accident mortel survenu le 28 mai 2019 à un travailleur de l’entreprise 9070-3422 Québec Inc.. CNESST, Rapport d’enquête EN004205. En ligne : https://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004205.pdf

Prochains évènements

  1. Formation | Cohabitation chariots et piétons | VIRTUEL

    septembre 29 @ 08:00 - 12:00
  2. Formation | DANGER : Travail sous tension | VIRTUEL

    octobre 8 @ 08:00 - 16:00
  3. Formation | Cadenassage | VIRTUEL

    octobre 15 @ 08:00 - 12:00
  4. Formation | SIMDUT 2015 | VIRTUEL

    octobre 16 @ 08:00 - 12:00
  5. Formation | Travail à chaud | VIRTUEL

    octobre 19 @ 08:00 - 12:00

Abonnez-vous à notre infolettre

Veuillez vous inscrire pour recevoir les nouveautés, les mises à jour et nos formations disponibles.

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Vous avez besoin de notre expertise pour un projet SST ?

Commençons ensemble en évaluant votre projet avec une consultation téléphonique gratuite de 30 minutes.

Intervention Prévention Inc.

Intervention Prévention œuvre dans le domaine de la sécurité au travail en offrant des services spécialisés répondant aux normes CSA Z462 – Sécurité électrique en milieu de travail, CSA Z460 – Maîtrise des énergies dangereuses : Cadenassage et autres méthodes, et CSA Z432 – Protection des machines. Nos domaines d’expertise sont donc reliés au cadenassage, à la sécurité électrique et à la sécurité machine. La satisfaction de nos clients est le gage de notre compétence

COORDONNÉES

226-3275 rue de l’Industrie
Saint-Mathieu-de-Beloeil (Québec)
J3G 0M8